La vallée du Ban depuis la Valla-en-Giers

Un itinéraire proposé par la commune permettant de découvrir la vallée du Ban dans le parc naturel régional du Pilat.

Nous démarrons de la place de l’église, un petit parking permet de se garer juste au-dessus. Quatre itinéraires sont proposés par le village, nous choisissons le premier. Celui-ci nous fera passer d’une rive à l’autre du Ban, nous faisant ainsi découvrir la vallée du même nom depuis son creux et ses hauteurs.

Nous commençons par traverser le calme village de la Valla-en-Gier. Les portes ouvertes sur les rues donnent une idée de la tranquillité d’esprit des habitants. Puis aux rues succède un joli sentier pavé, pavés qui se feront de plus en plus éparses au fur et à mesure de notre avancée…

Le chemin se raidit jusqu’au petit pont sur le Jarret (pas très utile en cette période, il n’y a presque pas d’eau !). Plus loin, un autre petit pont traverse le Ban, au lieu-dit des « Ponts ». Nous sommes ici dans un petit coin de paradis, vert, au pied des collines, un banc invite même à la détente et à regarder l’eau s’écouler. Attention toutefois, la baignade y est interdite.

 

Notre chance tourne cependant, la pluie commence à tomber, de plus en plus fort. Nous marchons d’arbre en arbre avant de décider de pique-niquer sous l’un d’eux en espérant une accalmie. Bien-vu, puisque la pluie s’arrête à la fin de notre sandwich et ne reviendra plus !

C’est donc rafraîchit que nous poursuivons notre route jusqu’au hameau des Rossillol. Nous remontons doucement, par la route, mais n’ayez crainte, le trafic est tout sauf dense par ici ! Il y aura d’ailleurs d’autres petits passages sur « route » un peu plus tard sur le chemin.

De là-haut, la vue est bien dégagée sur la rivière, la vallée et la Valla-en-Gier, notre village de départ, toujours depuis un angle différent. Le chemin s’aplanit et nous sommes toujours aussi tranquille sur cette autre rive, si ce n’est plus, alternant entre forêts, hameaux, sentiers à découvert…

 

Nous traversons les hameaux de Chomiol puis de la petite Rivoire pour atteindre celui des Maisonnettes. Le chemin est très bien balisé, aucun soucis d’itinéraire, il n’y a qu’à admirer les arbres, les vieilles pierres et les belles maisons !

Après les Maisonnettes, nous sommes sur le retour, la descente s’amorce pour rejoindre l’autre rive. Nous plongeons dans la forêt sous l’œil de quelques vaches et suivons le ruisseau avant de passer le petit hameau abandonné de Sordel où la nature a repris ses droits sur les murs et les toits !

 

Le route file maintenant au droit, remontant doucement jusqu’à la Valla-en-Gier. L’occasion de se retourner pour voir le chemin parcouru jusqu’ici. La vue est en effet complètement dégagé sur la rive opposée cette fois.

 

En bonus, n’hésitez pas à vous arrêter au barrage de Soulages que l’on peut traverser et qui est utilisé pour la production d’eau potable. Il est particulièrement impressionnant de par sa hauteur mais aussi de par ses voutes donnant l’impression qu’il va tomber !

 

Ça vous a plu ? Partagez l'article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *