Au cœur du Haut-Jura sur le sentier des chamois

Ça grimpe fort ! Une super randonnée technique qui passe par les magnifiques cascades du Flumen.

17km, 1000m de dénivelé, aujourd’hui nous passerons la journée sur le sentier des chamois. Comme vous pouvez le constater sur la courbe du dénivelé ci-dessous, la difficulté se situe dans la première moitié du parcours.

Voir le topo interactif

Au départ, un panneau nous indique que cette randonnée ne nécessite pas de carte, le chemin est tracé tout du long, avec d’autres panneaux régulièrement placés sur l’itinéraire, informant les marcheurs sur les paysages, la faune et la flore, ou encore l’histoire des lieux.

Nous pénétrons directement dans un pâturage, les cloches des vaches sonnent à travers la forêt qui nous entoure. Très vite nous arrivons au bord de la falaise.

D’ici, et malgré le temps nuageux de ce matin, nous pouvons observer une grosse partie de l’itinéraire que nous allons emprunter. Nous allons descendre sur la gauche, puis continuer jusqu’au pied de la montagne à droite, pour remonter au droit, continuer sur la crête et faire une boucle jusqu’à la voiture.

Nous commençons donc par 800m de dénivelé négatif. Assez brusque comme échauffement, il faut avouer.

Au milieu de la descente, nous croisons la route, que nous allons traverser trois fois d’affilée, faites attention à la circulation. Ce jour-là, elle était fermée pour des travaux de sécurisation de la falaise.

Un banc avec un joli point de vue se trouve ici, parfait pour une petite pause goûter 😉
Comme l’indique un panneau, nous pouvons observer que la végétation est totalement différente selon l’orientation de la falaise.

Alors que la première partie se faisait dans les pâturages, la seconde est tout de suite beaucoup plus physique ! Le sol est recouvert de petites pierres glissantes, la pente est raide, et rien ne nous permet de nous accrocher. Prévoyez les bâtons et de bonnes chaussures !

“Fait gaffe, ici j’ai glissé sur 3 mètres !”
Pas rassurant sur le moment.

Une fois en bas, la végétation change, l’humidité environnante est propice au développement de mousses, qui envahissent la plupart des surfaces disponibles.

Nous arrivons devant un petit barrage étonnant, le panneau indique les gorges du Flumen à quelques minutes de marche.

Nous faisons le détour et arrivons dans un lieu magnifique, avec non pas une cascade, mais deux !

De retour sur le chemin, l’ascension est imminente. 700m de dénivelé positif pour 2km de distance, autant vous dire qu’on va bien transpirer.

Mais ce n’est pas insurmontable, bien au contraire. Le seul moment “désagréable” se trouve à mi-chemin, lorsque le sentier passe en dessous de lignes à haute tension. Les arbres ne nous cachent plus du soleil, et un bourdonnement oppressant résonne dans nos têtes. Mais cela ne dure pas, et la vue en haut vaut le détour !

D’ici, nous voyons tout le chemin parcouru !
Le voici !

C’est l’heure du déjeuner, enfin… notre déjeuner, il est 15h 🙂
Nous profitons de la vue dans ce lieu paisible.


La suite de la randonnée est calme et moins pentue. Elle passe par des prés, des fermes, la forêt, un peu de route (peu fréquentée).

Comment va-t-on faire !

En fin d’après-midi, nous arrivons dans la ville de Septmoncel, que nous avions traversée en voiture avant d’arriver au parking. Nous finissons cette randonnée en traversant le village et en passant par l’église le surplombant.

Il est 19h, l’heure d’un bon repas pour ce dernier jour de vacances dans le Jura !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *