Journée de fin d’été au lac Toya

En cette fin d'été, nous nous promenons entre un lac et un volcan, en en découvrant un peu plus sur les méfaits et bienfaits de ce dernier.

Sur les traces d’un volcan

Nous commençons notre découverte de la ville de Toyako-onsen par le centre d’information. Particulièrement ludique, il propose quelques traductions en anglais. On peut surtout y voir une carte immense vue du ciel du lac Toya et de ses environs. Profitez de cette visite pour grapiller quelques informations sur les environs, leur histoire et les activités disponibles.

De ce centre d’information démarre notamment une balade vers le cratère Ari-kun.

Pour s’y rendre, le trajet passe par des ruines. Une coulée de boue dû à l’éruption du volcan il y a plusieurs années a fait des ravages. Le premier étage d’un immeuble a notamment été englouti sous la terre. Cette zone résidentiel sert maintenant de mémorial et quelques panneaux sont disposé le long d’un petit parcours pour expliquer ce qui s’est passé ici et pourquoi.

Nous poursuivons notre chemin jusqu’au cratère, cela monte un peu mais rien d’insurmontable. Le cratère est devenu un joli lac, et de là-haut, on a une magnifique vu sur le mont Usu, au-delà du lac Toya, et qui rappelle beaucoup le mont Fuji.

Le chemin continu mais on ne peut pas vraiment recommander de poursuivre. Rien d’exceptionnel à voir, et arrivé au bout, on s’aperçoit que l’accès au petit observatoire que nous avions repéré est payant, même pour les piétons (10 euros). La vue doit être sensiblement la même que celle que nous avions depuis le chemin jusqu’au cratère, et nous décidons de rebrousser chemin.

La recommandation est donc de faire cette petite balade depuis le centre d’information jusqu’au cratère, en passant par les ruines avant de revenir dans le centre ville. Comptez une à deux heures pour profiter du centre et de votre promenade.

Activités autour du lac Toya, onsen et feu d’artifices

Après une pause déjeuner aux abords du lac, nous entamons une autre balade qui démarre derrière l’hôtel Hanabi.

 

Un panneau nous permet de voir la différence de paysage avant et après éruption !

Cette petite balade en forêt monte jusqu’à un observatoire, d’où l’on ne voit plus grand chose, la nature a repris ses droits.

Un panneau indique le cratère devant nous. Pas facile à voir !

L’observatoire, entouré d’arbres.

Magnifique vue depuis l’observatoire 😉

Mais c’est une courte et agréable balade tout de même, qui passe par d’anciennes crêtes de cratère et des sorties de fumerolles chaudes. De plus, il y a là encore des panneaux d’information tout le long du chemin.

De retour au bords du lac, nous passons de nouveau par l’hôtel Hanabi, pour nous y arrêter cette fois et profiter de son onsen.

La région est réputée pour ses eaux thermales, et chaque hôtel possède donc des bains. Dans les rues, et même au bord du lac, vous trouverez même des onsen pour mains ou pieds gratuits ! Parfait après une journée de balade bien remplie. C’est là un  avantage du volcan voisin.

Nous attendons maintenant, en profitant des ces eaux bien chaudes disponibles en extérieur et d’une glace, le feu d’artifice, lancé depuis le lac tout les soirs en été.

Nous parcourons la promenade d’un bout à l’autre, profitant du lac et de la vue. Quelques bancs, de l’herbe, des balades en bateau… Il y a de quoi passer quelques heures agréables. L’atmosphère est estivale, à la fête. Puis le feu d’artifices commence.

Des bateaux parcourent le lac d’un bout à l’autre de la promenade en lançant les feux d’artifices tantôt dans l’eau, tantôt dans les airs. On les voit ensuite foncer à toute vitesse avant l’explosion qui résonne entre les monts. Un spectacle impressionnant d’une vingtaine de minutes qu’on ne peut que recommander !

 

 

Bouquet final

 

Ça vous a plu ? Partagez l'article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *