Le tour de l’Irlande en 18 jours

La préparation de notre voyage... et les trucs à éviter !

L’idée

Il y a quelques mois de cela, une idée de Camille était finalement énoncée à voix haute après avoir trotté dans sa tête pendant plusieurs années : « Et si nous partions en Irlande ? ». Un simple « D’accord » et nous voici aujourd’hui sur le départ.

Du 1er Juillet au 18, nous serons donc en ballade dans des villes, des coins perdus, des côtes, des endroits escarpés, en sommes, de beaux endroits à voir, je l’espère en tout cas !

Partir en Irlande

Qu’y a-t-il donc à savoir ? Et bien, pas mal de choses. Nous avions dans l’idée de partir en voiture, de prendre le ferry avec, puis de faire notre petit tour à notre guise, dormir dans la voiture s’il le fallait, s’éloigner des sentiers battus lorsque cela nous chantait.

On nous a dit « Non, c’est mieux de prendre l’avion et de louer là-bas ». Soit. Nous réservons donc nos billets d’avion. Quelques temps plus tard, pas plus alarmé que cela, nous commençons à nous intéresser d’un peu plus près à l’organisation de notre petit séjour, à commencer par la location de voiture. Je ne fais pas durer le suspense plus longtemps, si vous avez moins de 25 ans, CE N’EST PAS POSSIBLE EN IRLANDE. Voilà donc notre programme quelque peu contrefait. Bien déçu de n’avoir pas choisi l’option de partir directement en voiture, nous nous résolvons à voyager en bus.

La préparation de notre itinéraire

Nous commençons tous les deux à choisir quelques destinations, sans trop nous presser, il faut le dire. Ce n’est que six semaines avant le départ, qu’alerté par l’approche du voyage, nous décidons d’organiser nos trajets de bus. Et voilà des soirées et des jours de week-end passés là-dessus. Nous choisissons de voyager avec Eireann, qui propose un Travel Pass pour les voyageurs. Il faut le dire, ce fut une étape assez stressante. Comment choisir parmi tant d’endroits possibles ? Comment ne pas avoir cette sensation que nous allons manquer quelque chose ? Comment ne pas avoir peur de louper quelques bus en chemin ?

Nous prévoyons large, 2 ou 3 horaires de bus possibles pour chaque trajet. Et finalement nous y voilà, notre tour est (presque) prêt.

maps

Se loger en Irlande

Trois semaines avant le départ, nous commençons à nous inquiéter de l’hébergement. S’y prendre trop tard résulterait en un manque de place ou en des prix trop élevé. Nous réservons tout sur Hostelworld.com, qui référence de très nombreuses auberges, mais aussi des B&B. Sachez que deux lits dans un grand dortoir à Dublin peuvent couter aussi chers voire plus qu’une chambre double au fin fond du nord de l’Irlande. Il faut savoir comparer, parfois ne pas dire non à de grands dortoirs, mais aussi parfois s’accorder quelques moments de répit, au calme en tête à tête dans une chambre, notamment après de longues randonnées. Je peux fièrement annoncer que nos 16 premières nuits nous coûterons en moyenne 18€35 !

La dernière nuit, nous retrouvons un groupe d’amis (avec qui nous devions partir au départ, mais quelques problèmes d’agenda nous ont séparé) qui réserverons probablement un hébergement sur AirBnB.

On fait les courses !

Point plutôt amusant, il y a eu la passe achat multiple (merci Decathlon), il a bien fallu nous équiper en vêtements approprié à de longue marche dans les terres brulées au vent, des landes de pierre, autour des lacs… Camille a également pu s’acheter son tout premier sac de randonnée !

Désolés pour les redondances liées à notre homonymie, les prochains articles seront signés Camille ou Camille.

Ça vous a plu ? Partagez l'article 🙂

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *