Montrésor, un château au bord d’une rivière

C'est le village de Montrésor et son petit château qui n'a pas changé depuis 150 ans que nous visitons aujourd'hui…

Nous commençons par déjeuner dans le petit parc du château. De petites tables et chaises y sont installées. Une petite fille joue pieds nus avec son chien, probablement la fille des propriétaires. Nous apprendrons plus tard que ce sont les descendants du Comte de Branicki qui possèdent le château et l’entretiennent. Ce dernier fit l’acquisition du Château de Montrésor au milieu du XIXème siècle. Il le restaura entièrement et aménagea le parc où nous déjeunons.

Nous prenons d’ailleurs le temps de l’explorer. La vue donne sur Montrésor et l’Indrois, rivière qui traverse le village. Du parc nous apercevons également la collégiale Saint Jean Baptiste. Au fond du parc se cache une remise, où un œil avertit apercevra une vieille calèche, sortie tout droit d’un autre temps.
Il est temps maintenant de continuer la visite en entrant dans le Château. Nous apprendrons que celui-ci n’a pas changé depuis la mort du Comte, tout a été préservé à l’identique. En pénétrant dans l’entrée, nous découvrons immédiatement une passion de l’ancien propriétaire, la chasse. Les deux premières pièces sont remplies de trophées de toute sorte, d’ici et d’ailleurs. Le comte était un voyageur et il a tué des animaux de toute sorte de part le monde. Les tête de loups nous apprennent aussi qu’ils étaient présents dans la région à l’époque ! C’était également un bienfaiteur de la ville et un homme éduqué, en témoigne les nombreux livres, énormes pour certains, qui trône dans plusieurs pièces de la maison. Ils couvrent des sujets divers et variés et donnent envie de les ouvrir bien sûr! La visite se termine dans la grande salle de réception, où d’impressionnants meubles trônent. Au fond, un peu caché, on trouve la petite porte qui mènent au trésor de Montrésor.

Nous n’en restons pas là, nous partons en balade dans Montrésor, qui fait partie des “Plus beaux villages de France”.
En effet, les petites ruelles pavés, calmes, donnant sur de petites maisons fleuries incite à y déambuler. Nous atteignons la fameuse collégiale, puis un petit pont fabriqué par les ateliers Eiffel !
C’est au bord de l’Indrois que nous continuons notre petite balade. Des œuvres éphémères des enfants du village y ont été installés ainsi que des panneaux explicatifs. Nous atteignons une roue à eaux et repassons sur l’autre rive.  Nous finissons par la halle aux laines, un impressionnant bâtiment soutenu par d’énorme poteaux de chêne. Elle abrite aujourd’hui une exposition sur le gemmail…
Ça vous a plu ? Partagez l'article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *