Sous la falaise de Saint-Nizier-du-Moucherotte

Découvrez sous une falaise, la face cachée de Saint-Nizier-du-Moucherotte ! Passage par le Mémorial de la Résistance et le tremplin Olympique.
C’est par un beau soleil de septembre (bon d’accord, on avait un peu oublié d’écrire cet article) que nous rejoignons le centre du village de Saint-Nizier-du-Moucherotte. Cette randonnée est à l’envers, nous commençons par la descente pour finir par la grimpette !
Voir le topo interactif
Vue directe sur le massif de Chartreuse !
Après avoir longé des clôtures de jardin, notre chemin s’enfonce dans la forêt et nous offre parfois une petite fenêtre vers une vallée encore ombragée.
Les prés verdoyants que nous longeons rappellent un certain fond d’écran bien connu des années 2000 ! Nous entrons plus profondément dans le forêt, où des falaises et des crevasses se dessinent le long du chemin ! Attention où vous mettez les pieds.
On hésite pas à utiliser les mains !
Arrivée au “Goulet des Moulins”, où une vieille lanterne est accrochée à un arbre
Nous prenons le chemin “Sous la falaise”, qui porte bien son nom ! Ce sentier magnifique file entre deux falaises, l’une au dessus, et l’autre au dessous ! Évitez donc de lever la tête pour admirer la vue pendant que vous avancez 😉
Le décors se transforme, la forêt s’éclaircit et la roche se fait plus apparente. De nombreuses pierres s’entassent au bord du chemin, et il est facile d’imaginer d’où elles viennent en levant les yeux.
   
Nous arrivons au bout du chemin, qui s’élargit fortement, direction le Mémorial de la Résistance du Vercors !
Après avoir longé plusieurs fermes, nous voilà arrivé. Devant les tombes des maquisards, le calme. Ils se sont battus pour le rétablir, et ce mémorial nous le rappelle d’une très émouvante façon.
Après ce moment de recueillement, nous nous dirigeons tout droit vers les Trois Pucelles, sous lesquelles a été installé le tremplin Olympique de saut à ski des JO d’hiver de Grenoble 1968.
Les Trois Pucelles
Le tremplin
Panorama sur la vallée du Grésivaudan, les massifs de Chartreuse et Belledonne. Le Mont Blanc dépasse timidement au fond !
La randonnée se termine, le chemin s’éloigne du tremplin et grimpe dans la forêt. Derniers efforts avant d’arriver au village, où une table d’orientation vous attend si vous souhaitez apprendre le nom des sommets environnants 😉
Et bientôt, retrouverez-nous à 9906 km de la table d’orientation de Saint Nizier…
Ça vous a plu ? Partagez l'article 🙂

1 Trackback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *